Photo ©Sailko, CC BY 3.0
Lieux de la foi
Église paroissiale Pieve di Santa Maria Assunta a Chianni
Une ancienne et imposante église d'origine inconnue se dresse le long de la Via Francigena et était une étape de l’itinéraire de Sigeric
Pieve di Chianni
Via Santa Maria a Chianni, 8, 50050 Chianni FI, Italia

L’église paroissiale Pieve di Santa Maria Assunta a Chianni, ou plus simplement Pieve di Chianni, se dresse sur le territoire de Gambassi Terme, le long de l’itinéraire de la Via Francigena.
L'église a des origines très anciennes : elle est connue pour avoir été la vingtième étape de l'archevêque Sigeric sur son chemin de Rome à Canterbury, documentée dans son journal sous le nom de XX Sce Maria Glan.

Les documents qui ont survécu jusqu'à aujourd'hui montrent qu'au début du XIe siècle, l’église paroissiale comprenait un cloître (dont il ne reste aucune trace aujourd'hui) et que plus d'un siècle plus tard, sa construction n'était pas encore terminée. En effet, vers 1220, les impôts établis par Gambassi comprenaient un quota pour l'achèvement de l'église.

L’église paroissiale Pieve di Chianni a été pendant de nombreux siècles sous le contrôle des évêques de Volterra, qui avaient l'habitude d'effectuer des inspections pour vérifier son état. Au XVIe siècle, la structure a été jugée dangereuse et a fait l'objet d'une importante rénovation.

Malgré cela, il est toujours possible de voir l'influence des évêques de Volterra dans l'esthétique du bâtiment, ce qui peut être vu dans le style de l'exécution et la similitude avec la Cathédrale de Volterra.

Construite en grès, l'église paroissiale se caractérise par une chaude nuance d'ocre, par laquelle la façade se distingue parmi la végétation.
La façade présente un remarquable motif décoratif avec des pilastres imposants (renforcés vers le milieu du XIXe siècle). En plus du corps principal - divisé en trois sections à l'intérieur et à l'extérieur - l'église comprend le transept et le presbytère. La partie interne est divisée en trois nefs par deux rangées de colonnes soutenant des arcs en plein cintre. 
La simplicité et l'austérité du style roman caractérisent les parois, tandis que les chapiteaux au-dessus des colonnes sont richement décorés, chacun de manière différente par rapport aux autres. Le deuxième chapiteau de la rangée de gauche est distinctif, car il porte une gravure avec le nom, probablement, de l'un des maîtres d'œuvre de l'église paroissiale, Johannes Bunvivulus. 

Une autre caractéristique curieuse se manifeste dans l'asymétrie des colonnes : alors que la rangée de droite repose directement sur la base au sol, la rangée de gauche est plus courte et comprend l'ajout d'un piédestal.

L’église paroissiale Pieve di Chianni peut être visitée en été.
Depuis 2009, les bâtiments attenants à l'église abritent également l'Ostello dei Pellegrini (auberge des pèlerins).