Photo ©Andrea Moroni
Lieux de la foi
Abbaye de Monte Oliveto Maggiore
En terre de Sienne, entre chants grégoriens et vins créés par des moines bénédictins
Abbazia di Monte Oliveto Maggiore
Strada Provinciale 451 "di Monte Oliveto", 113, 53041 Asciano SI, Italia

L'Abbaye de Monte Oliveto Maggiore est un splendide complexe monastique, ainsi qu'un trésor d'art, qui se trouve à Chiusure, un petit hameau de la municipalité d'Asciano.

L'histoire de l'abbaye commence en 1313 lorsque le noble siennois Giovanni de' Tolomei, ainsi que Patrizio Patrizi et Ambrogio Piccolomini, décident de se retirer pour mener une vie monastique dans un domaine éloigné appartenant à la famille Tolomei, à trente-six kilomètres au sud de Sienne, connu sous le nom d'Accona. Ils y passèrent des années de vie semi-ascétique jusqu'en 1319, date à laquelle, afin de ne pas être confondus avec les diverses sectes hérétiques de frères qui abondaient dans la péninsule, ils furent reconnus comme congrégation par l'évêque d'Arezzo, Guido Tarlati Pietramala.

La nouvelle Congrégation a décidé d'appartenir à l'Ordre Bénédictin, suivant la règle communément appelée « ora et labora ». Aujourd'hui encore, la visite de l'abbaye est marquée par la succession d'une vie monastique typique, avec des horaires d'ouverture et de fermeture stricts, annoncés par le son inimitable d'une cloche.

La structure de Monte Oliveto Maggiore suit le schéma classique des abbayes bénédictines : une grande église, un cloître principal et d'autres plus petits, une salle capitulaire et un réfectoire. Dans le cas de l'abbaye de Monte Oliveto Maggiore, une grande bibliothèque s'y ajoute.

La visite commence par l'Église, construite au début du XVe siècle. Comme beaucoup d'édifices religieux siennois de la même époque, celui-ci a aussi l'aspect d'une galerie d'art, ou plutôt d'un musée d'art sacré, où l'on peut admirer, outre de splendides peintures, des statues et de grandioses travaux de marqueterie, comme le lutrin du chœur (avec chat) de Fra' Raffaele da Brascia (1520). L'église mène au Chiostro Grande (grand cloître), entièrement peint à fresque par Luca Signorelli et Antonio Bazzi, connu sous le nom de Sodoma. De là, nous continuons dans le réfectoire et montons les escaliers jusqu'à la salle capitulaire et la grande bibliothèque.

Pendant la visite, il est conseillé de trouver le temps d'assister à la Messe chantée par les moines olivétains en chant Grégorien. Pour les amateurs de vin, nous tenons à signaler que l'Abbaye possède une cave à vin où les moines vendent le vin qu'ils produisent.