Photo ©marco
Monuments
L'ancienne jetée de Forte dei Marmi
De Michel-Ange aux champions de surf
Forte dei Marmi

Du haut de la jetée, il suffit de regarder vers le large. Les vagues déferlent à quelques dizaines de mètres du haut de la jetée, directement sur le sable. Le surfeur se précipite dans la mer avec sa planche, prêt à chevaucher les vagues de la capricieuse mer Tyrrhénienne.

Là où les blocs de marbre des Alpes Apuanes, utilisés par Michelangelo Buonarroti pour ses statues, glissaient autrefois vers le quai, des sportifs de toute l'Italie et de l'Europe s'affrontent aujourd'hui.

Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, Forte dei Marmi est devenue une plaque tournante importante pour le transport du marbre. Et c'est ainsi qu’entre 1876 et 1877, il a fallu construire une jetée sur la base d'un projet de l'ingénieur Giovanni Costantini, pour faciliter le transport de grands blocs de marbre sur les bateaux.

La jetée est restée en activité jusqu'au milieu du XXe siècle, avant d'être détruite par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce que nous voyons aujourd'hui et où nous pouvons nous promener le long de ses 275 mètres est, donc, une reconstruction de l’après-guerre. 

Au coucher du soleil, lorsque les surfeurs reviennent en glissant sur l'eau de couleur rouge, elle offre encore la plus belle vue sur la Riviera du marbre.