Photo ©Istituto Valorizzazione Castelli
location_city
Bâtiments historiques
Château Aghinolfi à Montignoso
À la découverte d'un joyau sur les pentes des Alpes Apuanes, à gauche du torrent Tascio
Castello Aghinolfi
Via Palatina, 17, 54038 Montignoso MS, Italia

La proximité de la mer et le contrôle direct de la via Francigena en contrebas ont fait du Château Aghinolfi à Montignoso un emplacement stratégique exceptionnel. Un document du VIIIe siècle atteste de l'existence, à l'époque lombarde, du Château d'Aghinulfo, un personnage inconnu qui semble avoir été un haut fonctionnaire de la cour lombarde de Lucques. À la fin du Moyen Âge, le château dépendait, quoique de façon discontinue, de Lucques, qui considérait Montignoso comme un précieux point de contrôle sur la mer. La dernière occupation militaire du château, avec les modifications architecturales qui y sont liées, remonte à 1945, lorsqu'il a été occupé par une garnison nazie, devenant ainsi l'une des principales places fortes de la Ligne Gothique.

L'ensemble architectural se compose de plusieurs éléments : un large mur avec des tours de flanc enferme deux grands espaces à des hauteurs différentes. L'espace supérieur est occupé par la place d'armes avec un chemin de ronde soutenu par de nombreux arcs et un donjon composé d'un grand bâtiment à base octogonale (probablement le plus ancien de tout l'ensemble) relié à une tour circulaire (rempart de San Paolino) par une courtine. Le bâtiment octogonal, datant vraisemblablement du XIIe siècle, semble avoir servi à la fois à des fonctions militaires et résidentielles au fil du temps. 

Les travaux de restauration du château, qui ont débuté en 1998, ont consisté non seulement à consolider les ruines, mais aussi à les intégrer à la nouvelle maçonnerie. Ainsi, une terrasse panoramique a été créée et la salle d'exposition a été équipée d'un plancher en verre qui permet de lire les couches historiques du monument.

La visite du bâtiment offre une belle vue sur la mer et les montagnes ainsi qu'un aperçu de l'histoire du monument grâce aux témoignages matériels existants.