Le chemin de fer touristique Porrettana Express dans les montagnes de Pistoia
À la découverte des villages et des trésors des montagnes de Pistoia
Porrettana Express, un voyage lent à bord du train historique
Marta Mancini
by Marta Mancini /fr/auteurs/marta-mancini/

Forger le fer, admirer des spécimens uniques d'oiseaux, entrer dans des abris antiaériens de la Seconde Guerre mondiale et découvrir comment la glace était stockée dans le passé. Voici ce que vous pourrez apprendre (et bien plus encore) grâce au Porrettana Express, un train historique qui relie les territoires de la Toscane et de l'Émilie-Romagne.

En voyageant sur d'anciens rails, vous pourrez admirer des vues uniques sur les Apennins, avec ses villages en pierre, ses forêts et ses recettes typiques de montagne.

L'itinéraire

La locomotive, qui date du début du XXe siècle, part du dépôt de matériel roulant de Pistoia et suit précisément la ligne Porrettana. Il s'agit sans aucun doute d'un itinéraire lent, « slow » si l'on veut utiliser un mot à la mode, adapté aux familles et aux amoureux du plein air.

Castagno di Piteccio est le premier arrêt du train. Les participants peuvent se promener dans les ruelles et sur les places de ce village de montagne caractéristique, qui ressemble à un musée en plein air. De nombreux artistes ont, en effet, utilisé au fil des ans les murs des maisons comme toiles pour leurs créations. Vous serez émerveillé par les fresques et les sculptures qui font partie du village à tous les effets.

Default
 - Credit: Marta Mancini

Après un pique-nique dans la nature non contaminée de Pracchia, l'excursion continue avec la visite de quelques pôles de l'Écomusée des Monts de Pistoia. De là, il est facile de rejoindre le Musée archéologique naturaliste de l’Apennin de Pistoia et le Palazzo Achilli à Gavinana.

À Maresca, dans la commune de San Marcello Piteglio, les enfants s'amuseront comme des fous à la Ferriera Papini, l'une des plus anciennes ferrières de Toscane. Son activité, qui a vu passer des générations d'artisans, a cessé dans les années 1980, mais son histoire et son importance pour la région perdurent à travers les outils exposés. Aujourd'hui, des ateliers sont disponibles pour essayer de devenir un excellent forgeron.

À Campo Tizzoro, par contre, nous trouvons le Musée et refuges S.M.I., un exemple d'archéologie industrielle dans les montagnes de Pistoia. L'exposition retrace cent ans d'histoire de la production industrielle italienne et compte le plus grand abri antiaérien d'Europe, qui s'étend sur plus de 2 km.

L'itinéraire se termine par la Ghiacciaia della Madonnina à Le Piastre. La glace était stockée dans cette structure avant l'invention du réfrigérateur dans les années ’20. Dans la vallée du Reno, il s'agissait, en fait, d'une activité très importante, qui exploitait deux caractéristiques particulières du territoire : le froid et l'eau