Riviera Apuana
Photo ©Zone touristique Riviera Apuana
Dans une position panoramique enviable et à quelques kilomètres seulement des plages de sable renommées de la côte, une courte excursion à travers certains des endroits les plus caractéristiques
Riviera Apuana : les villages à ne pas manquer près de la côte
Riviera Apuana
by Riviera Apuana /fr/auteurs/riviera-apuana-00001/

La Riviera Apuana bénéficie sans aucun doute d'une position privilégiée qui la relie stratégiquement à de nombreux lieux d'intérêt. Ses villages anciens sont de véritables joyaux, riches en histoire, en art et en traditions gastronomiques et vinicoles. Voici quelques conseils sur ce qu'il faut visiter non loin de la côte, notamment des vues enchanteresses, des paysages magnifiques et des attractions culturelles.

Colonnata : le village du marbre et du lard.

Située dans le parc naturel régional des Alpes Apuanes, dans la zone des carrières de marbre de Carrare, non loin de la Cava di Gioia où Kobra a réalisé la peinture murale dédiée au David de Michel-Ange, Colonnata est un exemple authentique de la tradition marbrière et la maison du lard, charcuterie typique fabriquée et conservée dans des bassins en marbre. En se promenant dans la ville, on trouve de nombreuses boutiques où l'on peut déguster cette charcuterie, fabriquée à partir de lard de porc et aromatisée au poivre, à la noix de muscade, au sel, au romarin et à d'autres arômes. À ne pas manquer non plus, les maisons traditionnelles en pierre et les restaurants en plein air, ainsi que la place devant l'église où le monument au carrier se distingue sur le paysage de fond des carrières.

Antona : le village des panoramas et des souvenirs anciens

Au pied des Alpes Apuanes, à proximité du célèbre jardin botanique « Pellegrino Ansaldi » de Pian della Fioba et du refuge de Città di Massa, Antona est accessible en une vingtaine de minutes en voiture depuis la mer. La ville, labyrinthe silencieux de ruelles, de maisons ornées de frises et de bas-reliefs en marbre, abrite des bâtiments d'intérêt historique tels que la maison des Cybo Malaspina, utilisée comme résidence d'été, qui porte encore les armoiries ducales ; l'église de San Geminiano avec son grand retable de Benedetto Buglioni ; la Piazza San Rocco avec le monument aux morts et la Maison Piccianti, ancienne demeure cléricale devenue musée et qui peut être visitée sur rendez-vous. Vous pourrez y déguster le miel et le fromage de chèvre de la ferme locale, ainsi que les necci, auxquels est dédiée la fête du village, préparés avec de la farine de châtaigne et fourrés de ricotta fraîche.

Montignoso : de la mer à la montagne

Montignoso est la plus grande commune de la province, après Massa et Carrare, et ses nombreux hameaux s'étendent des zones balnéaires aux montagnes. À quelques kilomètres de la plage, on peut rejoindre les lieux les plus caractéristiques, comme le Château Aghinolfi, une intéressante forteresse médiévale d'origine lombarde et un point de vue panoramique, et le village de La Piazza avec sa très élégante Villa Schiff Giorgini, siège de la mairie et avec un précieux jardin plein d'arbres, de fleurs et de sculptures. Plus loin, vous pourrez visiter les villages de Sant'Eustachio, Serra et Cerreto, où vous pourrez profiter d'une vue splendide sur la mer et goûter le pain marocain traditionnel, un pain « jaune » épicé fabriqué à partir de farine de maïs et aromatisé avec des olives et des herbes aromatiques, ainsi qu'à la célèbre saucisse de porc préparée par les bouchers du village. En plus de ces beaux villages, vous pourrez vous promener dans la zone naturelle protégée du Lac de Porta, qui doit son nom à Porta Beltrame, un ancien poste de douane sur la Via Francigena.