Default
Photo ©Alice Russolo e Nicola Santini
Randonnées, VTT, excursions et détente - de nombreuses idées pour un été en prenant de l’altitude
Vacances à la montagne : les plus belles destinations

Activités de plein air, excellente cuisine et activités dédiées au bien-être : en été, les montagnes toscanes sont la destination idéale pour des vacances en pleine nature. En petits groupes ou en famille, vous pouvez atteindre les sommets les plus hauts et les plus impressionnants de la région en suivant des sentiers et des parcours de randonnée, et tant d'autres choses ! La Toscane de haute altitude offre de nombreuses autres activités et expériences. Dans ces territoires, vous pouvez, par exemple, traverser l'un des plus longs « ponts suspendus » du monde, vous balancer depuis une arche rocheuse, visiter des villages cachés dans les vallées et déguster des produits provenant des bois.

Qu'est-ce que vous attendez ? Choisissez votre site de montagne préféré, faites votre valise et profitez de l'aventure !

Les Montagnes de Pistoia

En hiver, c'est une destination incontournable pour la pratique des sports d'hiver, tandis que pendant les saisons estivales, c'est la capitale de la randonnée, même pour les enfants ! Les montagnes de Pistoia, avec leurs villes caractéristiques, situées géographiquement dans la haute Toscane, possèdent un patrimoine naturel précieux : des espaces verdoyants boisés, un air pur et des produits authentiques, avec des vues fantastiques et aux couleurs vives.

Outre l’Abetone et la Doganaccia, d'autres destinations de randonnée populaires comprennent le Mont Gomito, le Mont Cimone, le Libro Aperto, ainsi que les lacs Nero et Scaffaiolo. Les itinéraires à suivre à pied ou à vélo croisent les étapes culturelles et historiques de l'Écomusée des monts de Pistoia : il s’agit d’un musée qui raconte - à travers six parcours thématiques - la vie quotidienne et les anciens métiers répandus sur tout le territoire. 

Ceux qui n’ont pas de vertige et aiment l'adrénaline peuvent traverser le pont suspendu des Ferriere à San Marcello Piteglio, autrefois utilisé par les ouvriers qui devaient se déplacer d'un côté à l'autre de la vallée. Vous pouvez également apprendre comment la glace était produite et stockée en visitant la Glacière Madonnina à Le Piastre.

Lunigiane

Sur la frontière entre la Toscane et la Ligurie, vous pourrez profiter de l'atmosphère magique de la Lunigiane, une terre à découvrir entre sentiers de randonnée et muletiers, châteaux et églises médiévales. Les sommets de l'Apennin tosco-émilien s'élèvent dans les communes de Comano, Filattiera, Fivizzano, Licciana Nardi et Bagnone. Là encore, les excursions dans la nature vous permettront d'admirer des vues imprenables sur la vallée, mais aussi de découvrir les mystères et les histoires liés au territoire, comme en témoignent les statues-menhir, réalisées entre l'âge du cuivre et l'âge du fer et exposées dans un musée à Pontremoli. Le Parc régional des Alpes apuanes s'étend également en partie sur la Lunigiane, avec son paysage caractéristique fait de grottes, de cours d’eaux et d'espaces boisés.

Parmi les zones les plus fascinantes de la Lunigiane, il y a Zeri qui est une destination conçue pour ceux qui aiment passer des vacances relaxantes et en toute tranquillité, faites de longues promenades qui se terminent par des visites de fermes et d'élevages. À quelques minutes du centre, vous pourrez visiter le village alpin de Formentara, un ancien établissement situé à plus de 1 100 mètres d'altitude, datant du début des années 1500. Le petit village, bien qu'inhabité, fait l'objet de recherches archéologiques continues. Vous pouvez aussi vous diriger vers la cascade « Cascata della Colombara », près de la route municipale de Bosco. Enfin, si vous voulez éprouver le frisson de marcher à l'intérieur d'un canyon, organisez une excursion dans les Stretti di Giaredo, des itinéraires intacts dans la pierre sculptée par les eaux du torrent Gordana.

Garfagnana et Media Valle del Serchio

Châtaigneraies, petits villages et nature. C'est ce qui vous attend si vous décidez de partir en vacances en Garfagnana, un territoire situé entre les Apennins centraux et les Alpes apuanes. Ces montagnes, riches en cours d’eau et en lacs artificiels, vous étonneront grâce à leur sites surprenants, comme le Lac Vagli, sous lequel se trouve la ville fantôme de Fabbriche di Carreggine complètement inondée en 1946 pour construire le réservoir ; mais aussi le lac de Isola Santa, sur les rives duquel se trouve un village partiellement abandonné.

La Garfagnana abrite également la plus haute montagne de la Toscane : le mont Prato, près de Sillano, culmine à 2 054 mètres. 

Dans ces zones, on trouve des grottes et des cavernes rocheuses, comme la Grotta del Vento à Fornovolasco, dans la commune de Fabbriche di Vergemoli, une merveille du monde souterrain, et l'Orrido di Botri, un véritable canyon naturel, creusé au fil des millénaires par le débit du torrent Pelago, avec des gorges profondes, des cascades et des petites criques d'eau.

Si, en revanche, vous avez une passion pour les villages de montagne, aventurez-vous entre Fabbriche di Vergemoli et son charmant et San Romano et sa puissante . Enfin, vous pourrez admirer l'une des plus belles vues de la Garfagnana à San Pellegrino in Alpe.

Casentino

Entre une copieuse portion de tortelli aux pommes de terre et une visite des ateliers artisanaux où l'on produit le typique tissu en laine orange, vous trouverez dans le Casentino des espaces boisés silencieuses et des lieux de spiritualité.

Cette vallée contient de nombreux monuments religieux, dont le sanctuaire de l'Alverne, qui est étroitement lié à la figure de saint François et où il aurait reçu les stigmates. Après avoir traversé la forêt, vous atteindrez ce couvent qui abrite de précieux objets liturgiques, dont un reliquaire en cuivre doré, des peintures de l'école florentine des XVe et XVIe siècles et un buste du Christ en céramique attribué à Andrea della Robbia.

Dans les bois du Casentino, on trouve également le Monastère de Camaldoli, un complexe monastique que l'on peut atteindre grâce à un itinéraire de randonnée annulaire qui vous permettra de respirer l'air vivifiant de la montagne.

Entre le Casentino et la Valtiberina, vous trouverez les Alpes de Catenaia, une chaîne de montagnes peuplée de chênes, de châtaigniers et de hêtres. Le massif du Pratomagno, par contre, avec sa croix à 1 590 mètres, vous aidera à délimiter la frontière à proximité du Valdarno.

Amiata

Le Mont Amiata est un ancien volcan éteint et, comme tous les volcans, il conserve une grande énergie. Grâce à ses nombreux cours d'eau, le territoire est idéal pour les amateurs de sports nautiques tels que le canoë. Les accros de la montagne se réjouiront de s’y rendre, puisqu'ils pourront atteindre le sommet grâce aux sentiers, ornés de vues imprenables, qui gravissent ce mont.

Pour les cyclistes expérimentés, nous recommandons une excursion en VTT à travers les plus beaux villages de l'Amiata : Abbadia San Salvatore, par exemple, vous offre la possibilité de découvrir l'historique mine de mercure à travers le Musée et les galeries de la mine, tout en étant accompagné par d'anciens mineurs qui parviennent toujours à nous émouvoir avec leurs récits de vie, et d'aventure.

L'itinéraire pourra se poursuivre vers Arcidosso, un village qui mérite une visite afin d’admirer sa Rocca Aldobrandesca. Partez pour Santa Fiora, où il faudra visiter le centre historique et l'ancien vivier, et enfin Piancastagnaio, perché sur un plateau qui domine le Val di Paglia et la Cassia.

Mugello

Terre d'artistes et de saveurs : le Mugello est l'une des villes de montagne à découvrir, avec ses châtaigniers et ses histoires curieuses à raconter à raconter. Un de ses sommets est le Mont Giovi qui culmine à 992 mètres d'altitude et représente la partie la plus orientale de la crête qui sépare le Mugello du Valdarno et du bassin inférieur de la Valdisieve. La zone est habitée depuis l'Antiquité, comme le montrent les découvertes étrusques et romaines, et a toujours été habitée par des agriculteurs et des bergers. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Mont Giovi a été un lieu de recueil des membres de la Résistance et a vu naître plusieurs formations de partisans. C'est pour cette raison qu’il y a aujourd’hui un parc culturel dédié à la mémoire des partisans avec des panneaux didactiques et un réseau de sentiers thématiques.

Aux alentours de Vicchio, où se trouve encore la maison natale de Giotto, outre les promenades le long des Sentiers des Peintres, un itinéraire qui serpente dans la nature et rejoint des lieux d'intérêt historique et culturel, vous pourrez faire des randonnées sur le Mont Verruca, ou bien vous reposer auprès du lac de Montelleri.

Le sommet du Mont Beni, dans la commune de Firenzuola, culmine à une altitude de 1 259 mètres et est accessible par un chemin des muletiers qui part de Covigliaio. Enfin, en guise d'étape culturelle, vous pouvez visiter le Musée du peuple de montagne au Palazzo dei Capitani à Palazzuolo sul Senio : la collection présente des objets qui retracent l'histoire du territoire du Mugello et de la communauté montagnarde.

Versilia

Si vous avez toujours rêvé de faire un voyage « souterrain », préparez votre casque de protection et votre lampe torche : le Parc des Alpes Apuanes vous attend ! Les montagnes calcaires de cette région abritent des phénomènes karstiques : on y trouve environ 1 300 grottes, dont l'Antro del Corchia à Stazzema, l'un des gouffres les plus profonds d'Italie.

Les amateurs d'adrénaline adoreront le Mont Forato, dans la commune de Stazzema. Le nom vient de son arche naturelle caractéristique en roche ayant un trou au centre. L'arche, d’environ 32 mètres de large, et 25 mètres de haut, a été formée par l'érosion. Les plus aventureux pourront se « balancer » sur la balançoire suspendue lors d'excursions avec des guides agréés.

L'Alpe di Puntato, l'un des derniers alpages des Alpes Apuanes, enclavé entre Pania della Croce, le Mont Corchia et le Freddone, conserve les témoignages d'une vie très ancienne, avec des maisons en ruine, des terrasses de culture, des chemins et des sentiers muletiers. En se promenant dans les bois avoisinants, on peut encore trouver des anciens séchoirs en pierre, qui servaient autrefois à produire de la farine de châtaigne.

Enfin, le Mont Pasquilio mérite une visite : pendant la Seconde Guerre mondiale, il était traversé par la Ligne Gothique, la frontière qui séparait les troupes allemandes et américaines.

Valtiberina Toscana

La Valtiberina Toscane vous emmène dans une montagne tantôt fertile, tantôt rocheuse. Ces sommets, qui ont inspiré les grands artistes du passé, tels que Piero della Francesca, Michel-Ange et Léonard de Vinci, sont parfaits pour faire de la randonnée ou du VTT, une promenade à cheval ou pour profiter d'un moment paisible en altitude.

Parlons de Sestino, un lieu dont les origines remontent à l’époque romaine : le territoire est parsemée de petits villages de montagne et de réserves naturelles, dont la plus connue est sans aucun doute la Réserve naturelle de Sasso di Simone et Simoncello, deux énormes blocs de calcaire riches en fossiles reposant sur une couche d'argile colorée. Dans la réserve, vous pourrez vous promener à travers des espaces boisés et des prairies, des érables, des hêtres et des frênes et, avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir des daims, des renards et des chevreuils.

À la frontière des Marches et de l'Émilie-Toscane, au cœur des Apennins, vous vous trouverez dans la commune de Badia Tedalda, chef-lieu de la Réserve naturelle Alpe della Luna. Dans la zone protégée, on trouve une succession de forêts de chênes et de hêtres, entrecoupées d'anciennes colonies. Vous pourrez également y observer des loups, des sangliers, de nombreuses espèces d'oiseaux, des amphibiens et des insectes. Le site le plus spectaculaire est la Ripa della Luna, une paroi rocheuse de 250 mètres de haut en forme de faucille sur le versant nord du Mont des Frati, le plus haut de la réserve à 1 453 mètres. Il semble que des rituels dédiés à la lune pourraient avoir eu lieu dans cette zone dans l'Antiquité. 

Près d'Anghiari, vous verrez la chaîne des Monts Rognosi, qui sont intéressants car ils sont entièrement composés d'ophiolites, des roches magmatiques qui ont un aspect unique. Ce sont des pierres très dures sur lesquelles il n'est pas rare d’apercevoir du genévrier, avec des spécimens séculaires, de la bruyère et l'hélichrysum parfumé. Un autre élément particulier est le Daphné qui ne se trouve que sur ces montagnes en Toscane.