Photo ©Centro studi Giacomo Puccini
3 jours sur les traces des grands artistes
Un itinéraire poético-musical entre thermes et culture en Toscane
directions_car
112 km
Durée
3 journées
Difficoltà
Facile

C'est peut-être le climat, les couleurs éblouissantes des collines ou le parfum de la mer, mais la Toscane a toujours été la patrie des grands artistes. Poètes, écrivains, peintres et musiciens sont nés ou ont vécu une partie de leur vie en Toscane. Pensez à Léonard de Vinci, Giotto, Dante Alighieri, Giacomo Puccini, etc.

L'itinéraire de trois jours que nous proposons vise à visiter certains des lieux qui ont inspiré ces grands personnages historiques : de Valdicastello, lieu de naissance de Giosuè Carducci, à Barga, en passant par Pietrasanta et Torre del Lago. Sans oublier Bagni di Lucca, dont les thermes ont attiré de célèbres écrivains et musiciens.


Premier jour
Les terres de Giosuè Carducci et Gabriele D'Annunzio
Lieu de naissance de Carducci, Valdicastello
Lieu de naissance de Carducci, Valdicastello - Credit: Davide Papalini

Notre voyage commence en Versilia, une terre unique embrassée par les Alpes Apuanes et la mer.

Dans la commune de Pietrasanta, dans le village de Valdicastello, il est possible de visiter la maison natale de Giosuè Carducci, qu'il a quittée à l'âge de trois ans mais qu'il a pu revoir plus tard. En 1907, peu après la mort du poète, la maison est devenue un monument national et a été achetée par la municipalité en 1912. Cependant, Carducci est resté attaché à sa patrie, à tel point que, dans certains écrits, on peut lire : 

Ce que j'aime, c'est Pietrasanta : une belle ville,
avec une place unique, une cathédrale de grande ville,
et, en arrière-plan, les Alpes Apuanes. Et quel pays tout autour !
quelles montagnes, quelle verdure, quelles ombres, quelles rivières,
quels frais ruisseaux résonnants sous les châtaigniers et les oliviers parmi la verdure.

Tout aussi importante d'un point de vue historique et culturel est la villa du XIXe siècle appelée « Versiliana » dans la ville voisine de Pietrasanta, où Gabriele D'Annunzio a été invité au début du XXe siècle et qui, depuis 1979, accueille le célèbre événement culturel du même nom. D'Annunzio aimait chevaucher à travers les dunes ensoleillées et le long du littoral, mais il appréciait également la fraîcheur du paysage.
Chaque année, le parc de la Versiliana accueille le festival du même nom, de renommée internationale, consacré à l'art, au théâtre et au divertissement.

Enfin, Nicolò Barsanti, l'inventeur et le constructeur du premier moteur à combustion interne en état de marche, est également né à Pietrasanta. Il est le premier à avoir eu l'idée de transformer l'énergie thermique en énergie mécanique et, par conséquent, en mouvement. Un Musée a été créé en son honneur, installé au Palazzo Panichi, qui propose un voyage dans l'histoire à travers des reconstitutions, des documents et des prototypes de moteurs. Le « Prix international Barsanti et Matteucci » vise toujours à promouvoir la connaissance de l'invention et du progrès technologique.

Deuxième jour
Giacomo Puccini et la Versilia
Default
 - Credit: Shutterstock.com / faber1893

Afin de découvrir les lieux de la littérature et de la musique, la maison de Giacomo Puccini à Torre del Lago, où se déroule chaque année le célèbre Festival Puccini, l'un des plus importants festivals d'opéra internationaux , est une étape incontournable.

Torre del Lago Puccini se trouve sur les rives du lac Massaciuccoli et constituait le cadre idéal pour Puccini, qui aimait chasser dans la zone marécageuse, admirer les extraordinaires couchers de soleil et voir les Alpes apuanes se refléter dans la grande étendue d'eau.

En suivant un itinéraire Puccini, vous pourrez visiter la maison où le musicien est né à Lucques, et le Musée Puccini à Pescaglia, une maison ayant appartenu à la famille du compositeur où il a passé la majeure partie de son enfance.

Le Musée Puccini de Celle di Pescaglia est installé dans une belle demeure du XVIe siècle. On y trouve des lettres autographiées et des manuscrits musicaux, des photographies originales et des esquisses de ses premières œuvres. L'ancienne cuisine est également intéressante, car tout, de la grande cheminée au mobilier, invite le visiteur à un retour en arrière inattendu.

Troisième jour
Thermes aimées par de grands musiciens
Maison de Pascoli, Barga
Maison de Pascoli, Barga - Credit: R. Degli Innocenti

L'itinéraire poético-musical doit se terminer par une halte dans la ville de Barga où, outre la maison de Giovanni Pascoli, aujourd'hui musée, se trouve le Teatro dei Differenti (« Théâtre des Différents » en français), fondé en 1689 et reconstruit en 1793, extraordinairement évocateur. Il est devenu célèbre pour le discours « La grande proletaria si è mossa » (« Le grand prolétaire a bougé ») que Pascoli y prononça le 26 novembre 1911, événement qui redonna au théâtre une saison d'intense activité culturelle.

La renommée de Bagni di Lucca est plutôt liée à ses thermes traditionnels, qui ont attiré des figures représentatives de l'histoire culturelle italienne et étrangère, comme les musiciens Gioacchino Rossini, Franz Liszt, Johann Strauss, Niccolò Paganini, Giacomo Puccini, Pietro Mascagni et les écrivains Lord Byron, Percy Bisshe Shelley, Henry James et Eugenio Montale.

Nous entrons en Garfagnana, en particulier à Castelnuovo, où Ludovico Ariosto a occupé le poste de gouverneur pendant trois ans, à partir de 1522. Au cours de cette période, il a fait preuve de compétences politiques et pratiques considérables. La Forteresse où il a vécu, qui domine la place principale du village, porte toujours son nom. Le bâtiment abrite actuellement les bureaux municipaux, les archives historiques et le Musée Archéologique du Territoire de la Garfagnana, qui documente l'histoire de l'ancienne population de la Garfagnana, de l'âge du bronze aux colonies liguriennes et étrusques.