Photo ©Ciclica
Via Romea Sanese
Alla scoperta di un antico collegamento con la via Francigena, da Firenze a Siena
directions_walk
83,5 km
Durée
4 jours
Difficoltà
Facile

Pour les liaisons routières avec Rome, les Florentins utilisaient la Via Sanese, qui était la route la plus courte entre Florence et Sienne. Le parcours alterne entre des tronçons de routes secondaires goudronnées et des chemins de terre, croisant également la route officielle de la Via Francigena.

Quatre étapes traversent la campagne florentine et siennoise à la découverte des églises paroissiales, des abbayes et des villages médiévaux. Un voyage qui part de la Piazza della Santissima Annunziata à Florence et arrive aux lieux chargés d'histoire comme Sant'Andrea in Percussina, San Casciano in Val di Pesa, Badia a Passignano, San Donato in Poggio, Castellina in Chianti, et enfin se termine à Sienne à la Basilique de San Francesco.


Dans la première partie de son itinéraire (de Florence au fond de la vallée de la Pesa), la route coïncidait avec le tracé d'une autre des principales routes de la campagne florentine, celle que l'on appellera plus tard la Via Regia, qui rejoignait la via Francigena à Poggibonsi, dans la moyenne vallée d'Elsa. Ensuite, la route continuait de la même manière, mais avec un parcours légèrement plus long, vers Sienne.

Au cours du XIIIe siècle, avec la mise en valeur d’une route qui traverse les Apennins en allant vers Bologne, les pèlerins romains, privilégiant les cols du Mugello au lieu du col de la Cisa, ont fait de Florence une étape obligatoire sur le chemin en direction de Rome. La Via Sanese a donc joué un rôle de plus en plus important dans le système des routes de pèlerinage

Étape 1
De Florence à San Casciano in Val di Pesa
Sant'Andrea in Percussina
Sant'Andrea in Percussina - Credit: Toscana Promozione - Federico Bogazzi

La première partie de la promenade traverse le centre historique de Florence du nord au sud. Un itinéraire urbain qui part de la Piazza della Santissima Annunziata, où il y a la Basilique de la Santissima Annunziata et le Spedale degli Innocenti, et rejoint certains des sites les plus évocateurs de la ville : le Spedale di Santa Maria Nuova, la Cathédrale de Santa Maria del Fiore, la Piazza della Signoria et le Palazzo Vecchio, la Galerie des Offices, le Ponte Vecchio, et enfin la Porta San Miniato, qui marque le début de l'itinéraire hors des murs de la ville. Après avoir atteint Poggio Imperiale, on continue vers l'église romane de San Felice a Ema et on se dirige vers l'ancienne route de Pozzolatico.

Immergé dans les collines de la campagne florentine, au milieu des fermes et des oliveraies, vous arrivez à Tavarnuzze et continuez à monter vers Sant'Andrea in Percussina où se trouve l'Albergaccio, qui fut la maison de Niccolò Machiavelli pendant son exil de Florence. Après quelques kilomètres de route supplémentaires, vous atteignez San Casciano in Val di Pesa, un lieu de repos déjà à l'époque romaine et un important avant-poste militaire pour protéger Florence. Aujourd'hui, son centre historique est enrichi d'importantes œuvres et installations d'art contemporain. L'église de Santa Maria del Prato abrite un crucifix en bois de Simone Martini.

Étape 2
De San Casciano in Val di Pesa à Badia a Passignano
Badia a Passignano
Badia a Passignano - Credit: @shutterstock_544806019

San Casciano est l'une des portes d'entrée du Chianti Classico, qui nous renvoie à l’un des paysages toscans peut-être les plus célèbres dans le monde entier. Après un bref tronçon sur une route goudronnée, l'itinéraire suit les fermes qui bordent les vignobles jusqu'au village de Montefiridolfi. Après avoir laissé derrière vous le village, en poursuivant sur des routes parmi les collines, vous arrivez à Santa Maria a Macerata et, après avoir traversé une partie des bois, à Badia a Passignano où vous trouverez la magnifique abbaye bénédictine de San Michele Arcangelo. L'abbaye, probablement d'origine lombarde, a été restaurée au milieu du XIe siècle par l'abbé Leto, successeur de saint Jean Gualbert, le fondateur de la congrégation des Vallombrosains. Le monastère, qui abrite encore aujourd’hui les restes du saint, est rapidement devenu un lieu de pèlerinage et, au fil des siècles, sa structure s'est développée en devenant un complexe grandiose de bâtiments à l'intérieur de l’enceinte du XIVe siècle. L’abbaye et ses environs font partie d'une zone naturelle protégée créée en 2016.

Étape 3
De Badia a Passignano à Castellina in Chianti
De l’Église de San Salvatore à Castellina in Chianti
De l’Église de San Salvatore à Castellina in Chianti - Credit: Toscana Promozione - Federico Bogazzi

En quittant Badia a Passignano, continuez à travers les bois jusqu'au fond de la vallée en direction de San Donato in Poggio, l’un des principaux points d'arrêt de la Via Romea Sanese. Le village préserve son plan urbain médiéval : hors des murs, il y a l'église paroissiale de San Donato, qui conserve ses caractéristiques architecturales d'origine et constitue l'un des exemples les plus importants sur le plan artistique d'architecture romane de la campagne florentine. Après avoir dépassé la Madonna di Pietracupa et le domaine Ricavo, vous arrivez à Castellina in Chianti où, avant d'entrer dans le centre historique, vous trouverez le Tumulus de Montecalvario, une tombe étrusque à tumulus construite à la fin du VIIe siècle av. J.-C. Située dans une position stratégique sur la crête qui domine la Val d’Elsa et ses environs, Castellina était un avant-poste de la République de Florence et fut dotée au XVe siècle d’imposantes structures de défense conçues par Giuliano da Sangallo et Filippo Brunelleschi. Dans le centre historique, vous trouverez la Rocca, qui abrite aujourd'hui le Musée archéologique du Chianti, l'église de San Salvatore, rénovée en style néo-roman, et la Via delle Volte, un charmant passage piétonnier couvert. Pendant des siècles, le village a été un lieu d'arrêt important sur la route de Rome, à la frontière entre le côté siennois et le côté florentin.

Étape 4
De Castellina in Chianti à Sienne
Fonterutoli
Fonterutoli - Credit: Toscana Promozione - Federico Bogazzi

La vedette de cette étape est toujours le paysage vallonné du Chianti, composé de vignobles, d'oliveraies et de champs cultivés. En quittant Castellina, vous arrivez à l’étendue de cyprès de Sagna et peu après au charmant village de Fonterutoli, où se trouvait autrefois le château du même nom, à la frontière entre Florence et Sienne. À la fin du XXe siècle, une nécropole étrusque a été découverte près de Poggino. En quittant le village, une courte montée mène le long d'un chemin de terre à travers les villages de Capanno, Casa Frassi et Casalino, jusqu'à atteindre Molino di Quercegrossa. Après avoir atteint le château et quitté le village de Quercegrossa, continuez à marcher en direction d'Uopini, où vous trouverez l'église romane de San Marcellino ed Erasmo. Arrivé aux portes de Sienne, le sentier entre dans la zone urbaine de la ville, en montant jusqu'à la majestueuse porte de Camollia où le parcours interne commence. Un itinéraire qui vous mène à la découverte des lieux les plus fascinants du centre historique jusqu'à la destination finale, la Basilique de San Francesco.

Distance à parcourir: 10 km
Erforderliche Zeit: 3 ore
En montée: 135 m
En descente: 264 m

De Badia a Passignano, vous pouvez choisir de prolonger la deuxième étape jusqu'à Sambuca Val di Pesa, d'où vous pourrez partir le lendemain en direction de San Donato in Poggio et Castellina in Chianti. Du côté sud de Badia a Passignano, vous prenez le chemin qui entre dans le bois et, au lieu de suivre la route principale, prenez la route alternative qui descend vers le fond de la vallée de Pesa. Une route forestière vous conduira à Sambuca, un carrefour central dans l'histoire de la Via Romea Sanese : vous y trouverez le pont de Ramagliano (ou de Sambuca), documenté depuis le début du XIIe siècle. Le village, qui s'est développé autour du passage du torrent Pesa, comptait des auberges, des hôtels et des institutions d’accueil. Des documents datant de 1123 attestent de l'existence d'un hôpital géré par les moines de l'abbaye bénédictine de Badia a Passignano. Le lendemain, vous reprendrez le chemin de terre en direction de San Donato in Poggio, où la promenade continuera le long de la route principale vers Castellina in Chianti.