Photo ©TPT
Explorer la culture éclectique de la Côte des Étrusques
Châteaux séculaires, galeries d'art et cuisine de rue
directions_car
Durée
6 journées
Difficoltà
Facile

Une journée à la plage en Toscane ne se résume pas à de la crème solaire, des ballons de volley et des planches de surf. C’est une plongée dans les civilisations passées. La Costa degli Etruschi, ou Côte des Étrusques, est le littoral de la province de Livourne, une région colorée où la culture et les loisirs méritent d'être découverts. 


Jour 1
Point de départ à Piombino
Promontoire de Piombino
Promontoire de Piombino - Credit: raffaele sergi

Pour l'essentiel d'un séjour de six jours ou d'une semaine dans la région, Piombino constitue un excellent point de départ. Ville portuaire animée, la deuxième de Toscane après Livourne en termes d'activité, la ville a une histoire impressionnante en tant qu'ancienne capitale de la Principauté de Piombino, un État indépendant entre les XVe et le XVIe siècles. Mais sa gloire remonte jusqu’à l'époque étrusque, évidente à presque chaque tournant, bien qu'aujourd'hui elle soit plus connue pour être un centre titanesque de l'industrie sidérurgique italienne. 

Pour commencer, rendez-vous au Château de Piombino à l'extrémité sud-est de la ville. Ancienne structure défensive, il marquait les limites sud-est de la ville, mais on en savait très peu jusqu'au début du XXIe siècle. Entre 1999 et 2001, des fouilles et des projets de recherche ont été menés sur place. Aujourd'hui, le château abrite un musée civique qui brosse un portrait vivant de Piombino au fil des ans, en plus d'abriter de nombreux objets du XIIIe siècle découverts lors des fouilles archéologiques de la région. 

Si vous avez envie de quelque chose de plus actuel qu'une antiquité, visitez la centre-ville avec les expositions temporaires de la Galerie Agorà, qui accueille régulièrement des œuvres d'artistes internationaux.

Jour 2
Explorez Populonia
Panorama depuis la tour de Populonia
Panorama depuis la tour de Populonia - Credit: Allie_Caulfield

Profitez du deuxième jour pour vous plonger dans la civilisation étrusque à Populonia, une fraction de Piombino qui ne compte qu'un petit nombre de résidents. Le village se trouve à vingt minutes de route et s'incline vers la saisissante baie de Baratti. À l'époque étrusque, c’était un centre important, connu sous le nom de « Fufluna » (du nom de Fufluns, le dieu étrusque du vin) et, alternativement, de Pupluna. 

Les vestiges et les nécropoles de cette civilisation autrefois glorieuse peuvent être mieux compris en compagnie d'un guide expérimenté. Pour avoir une idée plus complète de ce qu'était la vie des Étrusques sur la côte, prévoyez de vous rendre au Parc Archéologique de Baratti et Populonia.

Le Musée Étrusque de Populonia, qui abrite une fascinante collection d'accessoires funéraires, de décorations tombales et de reliques récupérées dans la mer, vous permettra d'assimiler ce que vous avez appris sur place. 

Avancez de quelques siècles jusqu'à la Tour de Populonia, datant du XIIIe siècle et relativement « récente » : ce poste stratégique était le lieu où les défenseurs de la ville montaient la garde. Aujourd'hui, elle offre une vue imprenable sur l'Île d'Elbe, les différentes îles de l'archipel toscan, la Baie de Baratti et l'ensemble du Val di Cornia.

Jour 3
Visite du Parc Archéologique Minier de San Silvestro
Rocca San Silvestro
Rocca San Silvestro 

À environ 30 minutes en voiture de Piombino se trouve le Parc Archéologique Minier de San Silvestro, d'une superficie de 450 hectares et situé dans les limites de la ville de Campiglia Marittima. La visite est indispensable pour bien comprendre l'industrie minière de la région. Mais les passionnés d'industrie ne seront pas les seuls à s'amuser : les enfants et les voyageurs curieux seront ravis de vivre des expériences telles que le tunnel Lanzi-Temperino. Sous terre et à bord d'un train (ce n'est pas pour les claustrophobes !), les visiteurs peuvent approfondir leur compréhension du processus d'extraction des minéraux, ainsi que les expériences passées et actuelles des mineurs. 

Dans le parc, on trouve également une myriade de musées (comme le Musée d'Archéologie et des Minéraux, qui se trouve dans le même bâtiment qui abrite la billetterie), des tunnels miniers et même un village médiéval de mineurs (Rocca San Silvestro).

Jour 4
San Vincenzo et Castagneto Carducci
Castagneto Carducci
Castagneto Carducci 

Vers la fin de votre voyage, il sera temps de profiter des loisirs bien mérités. À 11 minutes de route du Parc Archéologique se trouve San Vicenzo, une ville de vacances populaire parfaite pour un séjour de détente. 

Envie d'une journée à la plage ? Le site web du conseil municipal classe les plages de la région en quatre zones distinctes. La seule plage en accès libre se trouve dans le Parc Naturel de Rimigliano. Les eaux y sont beaucoup plus profondes que dans les zones plus urbaines, ce qui les rend propices à la pêche, à l'aventure sous-marine et à la navigation de plaisance. 

Lorsque vous aurez appétit, vous pourrez rester dans la région et déguster l'une des spécialités locales - nous votons pour le melon Val di Cornia, d'un jaune-vert distinct, produit entre juin et septembre. Son goût est très sucré rappelle l'été. Sinon, aventurez-vous à Castagneto Carducci pour ravir vos sensibilités dionysiaques. 

Castagneto Carducci et ses environs abritent des curiosités toscanes typiques, comme le Viale di Cipressi ou « boulevard des cyprès », rendu célèbre par la poésie de Giosuè Carducci. La route verdoyante s'étend de l'Oratoire de San Guido au centre historique de Bolgheri, un territoire viticole de premier choix. Dégustez des Super Tuscans de premier choix ou participez à une dégustation dans l'un des petits établissements vinicoles familiaux de la ville qui produisent le AOC Bolgheri. La distillerie historique Borsi Liquori vaut également le détour, si vous et vos compagnons de voyage êtes un peu « spiritueux ». 

En début juin, la ville de Castagneto Carducci sera encore plus animé que d'habitude : « Castagneto a Tavola » est un festival gastronomique et sportif organisé au début de l'été pour célébrer la production de meilleurs vins et d'huiles d'olive de la région. 

Jour 5
Livourne, la ville portuaire
Caucciucco
Caucciucco 

Reprenez une voie plus urbaine alors que votre voyage commence à s'achever, et découvrez la ville portuaire de Livourne. Elle reste étonnamment hors du radar du touriste typique tout en offrant une gamme incroyable d'art et de culture, de délices culinaires et de sites à voir.

La première étape de l'itinéraire est la Terrazza Mascagni, icône de la ville, qui offre l'une des vues les plus remarquables de Toscane sur le front de mer. Les petits (et les jeunes de cœur) prendront sans doute plaisir à découvrir le sol en damier, qui se prête bien à la marelle (et, bien sûr, à Instagram).

Le Cacciucco est un must à l'heure du déjeuner : ce ragoût traditionnel de poissons et de crustacés est originaire de la région. Bien que sa préparation puisse varier d'un chef à l'autre, il offre toujours un pur délice méditerranéen (la tradition locale veut qu'il y ait, idéalement, cinq types de poissons dans un bol équilibré de ce produit - un pour chaque « c » de son nom !) Pour un choix plus rapide, goûtez le pain plat aux pois chiches ou la Torta di ceci, une sorte de crêpe (d'environ 0,5 cm de large) réalisée en mélangeant de la farine de pois chiches avec de l'eau, du sel et de l'huile d'olive. À Livourne, vous pouvez la trouver dans un sandwich local, qui est populairement appelé « Cinque e cinque » (cinq et cinq). 

Le soir, pensez à un concert au Cage Theatre, un lieu historique qui accueille régulièrement des artistes d'origine italienne et internationale.

Jour 6
De la Nouvelle forteresse à l'Aquarium
Aquarium de Livourne
Aquarium de Livourne - Credit: Acquario di Livorno

Passez une autre journée à vous familiariser avec la longue histoire et le présent animé de Livourne. Descendez au port pour vous faire une idée de l'importance de la ville en tant que centre de commerces, puis faites un détour par la Nouvelle Forteresse (connue localement sous le nom de « Fortezza »). Elle a été utilisée à des fins militaires jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale et a fait l'objet d'une restauration parrainée par la ville en 1972. Le niveau supérieur abrite désormais un parc public. 

Non loin de là se trouve le quartier dynamique de la « Nouvelle Venise » conçu par l'architecte siennois Giovanni Battista Santi au XVIIIe siècle. Il se présente comme son nom l'indique, avec des ponts et des canaux romantiques tout aussi que ceux de son homologue plus célèbre. Le Canale dei Navicelli a un impact particulier. 

Terminez votre journée par une visite du Musée d'Histoire Naturelle de la Méditerranée pour « approfondir » vos connaissances sur la mer et ses créatures. Si vous vous sentez vraiment d'attaque, faites un détour par la Terrazza Mascagni, où se trouve l’Aquarium de Livourne .