Barberino di Mugello
Au cœur du Mugello, village médiéval d'une grande importance historique

Situé à gauche du cours d'eau Stura, le centre le plus ancien de Barberino di Mugello s'est développé au Moyen-Âge au pied de la colline sur laquelle se dresse l’ancien château des Cattani di Combiate. Le centre a été détruit au XIVe siècle par la République de Florence – qui, à cette époque, avait pris le contrôle de la région – et a ensuite été saccagé à plusieurs reprises, pour être reconstruit non pas tant comme un village fortifié que comme une « place du marché ». En d'autres termes, il est devenu le centre des activités agricoles et des échanges. Progressivement, Barberino a connu un développement remarquable, jusqu'à devenir le centre le plus important du Mugello et assumer un rôle économique central par rapport aux centres voisins, ce qui l'a conduit à prendre la tête de la Lega e Podesteria (bureau de la Ligue et du Podestat) du même nom, d'où naîtra plus tard l'actuelle municipalité.

Barberino di Mugello, également pour son rôle de place du marché, a toujours eu une importance considérable sur les routes : c’est par là que passaient les routes allant de la plaine de l'Arno à la vallée du Pô à l'époque étrusque, romaine, médiévale et moderne. Aujourd'hui encore, si vous avez envie de passer une journée en plein air et en contact avec la nature, c'est un plaisir de les parcourir ensemble, parmi les nombreux itinéraires conçus pour la randonnée et le VTT, sans oublier qu'ici, il est également possible de pratiquer des sports que tout le monde n'associe pas immédiatement au Mugello, notamment le surf et le canoë-kayak qui peuvent être pratiqués dans les eaux du beau Lac de Bilancino.

Dans la région de Barberino di Mugello, les monuments du XVe siècle sont dignes d'intérêt, notamment Sant'Andrea in Camoggiano, l'église paroissiale romane solitaire de San Gavino Adimari, l’église de Badia a Vigesimo, celle de San Bartolomeo à Galliano, le centre historique avec son Palazzo Pretorio (palais prétorien), les loggias médicéennes, l’Oratorio della compagnia della Misericordia et l'église de San Silvestro, saint patron du village. Et puis le castelletto di Villanova, Villa Le Maschere, aujourd'hui hôtel de luxe, et surtout la splendide Villa médicéenne de Cafaggiolo, l'une des destinations préférées de Laurent le Magnifique.