Castellina in Chianti
Douces collines du Chianti où vous pourrez découvrir les traces antiques des Étrusques

Castellina in Chianti, reposant sur un délicat lit de collines, vous accueille avec la douceur des paysages du Chianti. La ville attend de se révéler au voyageur avec une série de palais patriciens, nés de la restructuration des précédentes garnisons militaires, construites d'abord par les associés des comtes Guidi, qui de la Garfagnana d'origine poussèrent jusqu'au cœur de la Toscane en essayant de la contrôler par des moyens diplomatiques, et ensuite par les Florentins. Le cœur de la ville est l'ancienne Rocca (forteresse), conçue dans la seconde moitié du XVe siècle par Giuliano da Sangallo. En se promenant le long de la via Ferruccio, il est possible de respirer un peu de l'aura ancienne de Castellina. Au bout de cette route se trouve l'église de San Salvatore, reconstruite en style néo-roman après sa destruction pendant la Seconde Guerre mondiale.

Choses à voir à Castellina in Chianti

Castellina in Chianti s'étend sur une zone riche en forêts et en faune, mais surtout parsemée de vestiges de la civilisation étrusque : les nombreuses découvertes mises au jour dans la région attestent de la présence de l'homme depuis le VIIe siècle avant J.-C., lorsque cette zone était l'un des points de liaison entre les centres maritimes étrusques (Vulci, Vetulonia et Roselle) et ceux du nord, ainsi que vers les ports de l'Adriatique qui reliaient la péninsule à l'Orient.

Parmi les témoignages les plus importants, on trouve le Tumulus de Montecalvario, juste à l'extérieur de la ville. Constitué de quatre tombes orientées vers les points cardinaux, le tumulus est connu depuis le XVIe siècle et a donc vu presque tous ses biens funéraires dispersés, pillés au fil des ans. Cependant, des décorations en fer et en bronze appartenant à un char de guerre ont été mises au jour en 1915. 

Plus au nord, vers San Donato in Poggio, l'ancienne acropole est encore visible et possède un puits qui fonctionne encore. Une petite nécropole a ensuite été localisée près de Poggino, qui a conservé du mobilier et des objets funéraires du VIe siècle avant J.-C..
De nombreuses trouvailles sont conservées dans l'Antiquarium, à l'intérieur de la Rocca Comunale di Montecalvario, forteresse du XVIe siècle. Il semble que la zone, occupée plus tard par les Romains, ait été abandonnée au premier siècle avant J.-C. à la suite d'un incendie dévastateur.

Enfin, l’Église paroissiale de Sant'Agnese in Chianti – dans la réserve naturelle du même nom – est intéressante et a été en grande partie reconstruite après les dommages subis pendant la Seconde Guerre mondiale. De l'édifice médiéval, il ne reste que la base de l'imposant clocher (qui servait à l'origine, selon toute probabilité, de tour de défense) ; à l'intérieur se trouve une œuvre de Bicci di Lorenzo représentant une Vierge à l'Enfant et aux Saints.

À proximité

Castellina est située dans le paysage enchanteur du Chianti, connu dans le monde entier pour ses collines verdoyantes et son vin délicieux. En conduisant le long de la Chiantigiana, soit la route qui mène de Florence à Sienne, vous trouverez de nombreuses fermes et exploitations agricoles qui vous invitent à vous arrêter et à profiter de la vue en toute détente. 

L'une des villes les plus populaires de la région est Greve in Chianti, avec sa place caractéristique entourée d'arcades.
À quelques kilomètres du cœur de la ville se trouve Montefioralle, un château médiéval au charme irrésistible, idéal pour une promenade romantique ou pour ceux qui aiment se perdre dans les anciennes ruelles.

Si votre rêve est de vous perdre dans une mer de vignobles, vous pouvez vous diriger vers Radda in Chianti et visiter des forteresses et fortifications d'autres époques.
Enfin, ne manquez pas le Chianti Sculpture Park : un espace riche en créations et en installations artistiques qui s'intègrent parfaitement au paysage environnant.

Événements

Pendant l'été à Castellina in Chianti se tient, comme dans d'autres villes toscanes, l’événement Calici di Stelle (verres d'étoiles) : autour du 10 août, à l'occasion de la Nuit de San Lorenzo, des dégustations de vin accompagnent des moments d'observation du ciel, les rues du pays accueillent des marchés, des concerts et des événements et le Musée archéologique du Chianti Siennois accueille exceptionnellement le public en soirée.

En août, nous célébrons également la Fiera del Cocomero (foire aux pastèques), une fête d'origine paysanne qui avait lieu à Castellina après la guerre.

Plats et produits typiques

Le Chianti, comme nous le savons, est synonyme de bon vin, tant pour le Chianti AOCG que pour le Chianti Classico AOCG. Aujourd'hui encore, en effet, une halte à Castellina ne peut être dissociée d'une visite chez l'un des nombreux cavistes ou établissements vinicoles de la région pour une dégustation de vin. Ces délices sont souvent accompagnés d'une belle planche de charcuterie Cinta Senese. Dans la région du Chianti, on produit également de l'huile d'olive extra vierge Chianti Classico AOP envoûtante, capable de parfumer tous les plats traditionnels, comme la ribollita (soupe à base de pain et chou) ou les tripes.