Photo ©Roland Gerth/SIME
Castiglione della Pescaia
Un village caractéristique au passé médiéval, surplombant la mer de la Maremme toscane

Castiglione della Pescaia se dresse entre le bleu de la mer et le vert des collines. Cette station balnéaire réputée est connue pour ses belles plages et ses grandes pinèdes qui s’étendent jusqu’à Marina di Grosseto, où elles se terminent par la magnifique Pineta del Tombolo. 

Castiglione della Pescaia est un ancien village de pêcheurs et encore aujourd’hui, dans son pittoresque port canal, les bateaux de pêche avec leur chargement frétillant accostent tous les soirs entre les nombreux bateaux de plaisance amarrés. Le village est entouré d’un vaste « poumon vert » où cohabitent divers animaux - l’avifaune est particulièrement intéressante - et une flore riche et variée. 

Choses à voir à Castiglione della Pescaia

Dans le centre historique, vous pourrez voir la Rocca (ou château) datant du XVe siècle. L’église de San Giovanni Battista, avec son clocher caractéristique, est intéressante parce qu’elle est située dans un bâtiment qui servait autrefois de dépôt de munitions.

Anciennement, à l’est de la ville, il y avait le lac Prile qui, au fil des siècles, s’est asséché et le vaste marais qui en est dérivé a été récupéré par d’importants travaux de bonification voulus par les Grands Ducs de Lorraine. C’est dans le cadre de ces travaux également qu’a été construite la célèbre Casa Rossa Ximenes. L’emplacement du lac est aujourd’hui occupé par la Réserve naturelle Diaccia Botrona, considérée comme la plus importante zone humide d’Italie.

Le territoire de Castiglione della Pescaia est parfait pour de longues promenades à pied, à cheval ou à vélo, qui peuvent être effectuées sur des routes goudronnées ou des chemins qui serpentent entre la mousse et les aiguilles de pin. L’eau de mer est agréable et les longues plages de sable fin et clair s’étendent jusqu’à la lisière des forêts de pins. Les amoureux de l’été y trouveront tout ce dont ils ont besoin pour pratiquer des sports de voile ou profiter d’une vie balnéaire rafraîchissante. Les plages de Castiglione della Pescaia vous permettent de contempler la nature, loin du bruit et de la foule des établissements balnéaires.

À proximité

Une fois arrivé dans cette zone, les alentours du village méritent certainement, eux aussi, une visite. Ils abritent, en effet, de nombreuses localités fascinantes comme Vetulonia, l’une des plus importantes villes étrusques, dont vous pouvez visiter l’importante nécropole et le Musée archéologique. Citons aussi Tirli, un village qui permet de comprendre facilement comment se déroulait autrefois la vie dans la Maremme et qui est également réputé pour sa cuisine rustique et authentique. N’oublions pas non plus le village très ancien de Buriano, avec son château médiéval et une vue panoramique remarquable sur la Maremme. Pour finir, à une quinzaine de kilomètres de Castiglione della Pescaia, vous trouverez Punta Ala, une localité touristique réputée et luxueuse, connue pour son port de plaisance, doté d’installations parmi les plus avant-gardistes de toute la Méditerranée.

Événements

Parmi les événements récurrents organisés à Castiglione della Pescaia, citons le Palio Marinaro, une compétition estivale entre les quartiers de la ville qui se déroule sur des bateaux à rames, le Palio di Vetulonia, la traditionnelle course d’ânes qui a lieu au mois de septembre et le Torneo di Palla eh ! un jeu qui pourrait même avoir été transmis par les anciens Romains, répandu aujourd’hui dans de nombreux villages et hameaux de la Maremme.

Plats et produits typiques

Castiglione della Pescaia est l’une des meilleures localités pour passer des vacances en Toscane, du point de vue œnogastronomique également. Ce territoire donne naissance à d’excellents vins, sans oublier les fromages et la charcuterie, mais le roi de la table est le sanglier, qui est préparé comme plat principal ou comme condiment pour les tortelli maremmani. À essayer également les plats à base de poisson, comme le risotto alla Femminelle, l’anguilla sfumata et la morue alla maremmana.