Photo ©Shutterstock.com / Antonio Scarpi
Marciana
Entre mer et montagne, le plus ancien village de l'île d'Elbe

Marciana est un harmonieux village médiévale, situé sur les pentes du Monte Capanne, dans la partie occidentale de l'Île d'Elbe. Il s'agit de l'un des plus anciens établissements de l'île, puisque sa fondation remonte à 35 av. J.-C.
Entre la fin du XIVe siècle et la fin du XVIe siècle, la noble famille Appiani choisit Marciana comme résidence. Le village connaît alors un essor considérable, à commencer par l'expansion de sa forteresse, la plus protégée de toute l'île, placée pour défendre la fonderie et l'hôtel des monnaies.
Immergé dans une végétation luxuriante de chênes verts, de pins et de châtaigniers, Marciana possède une atmosphère unique, se distinguant du reste de l'île par son climat toujours frais, presque montagneux, avec la mer bleue à seulement cinq kilomètres.

Choses à voir à Marciana

Parmi les choses à voir absolument figure l'imposante Forteresse pisane, entourée de quatre tours, qui a été bâtie par les Pisans au XIIe siècle et consolidée par les Appiani au milieu du XVe siècle. Autrefois utilisée comme refuge lors des incursions des pirates, elle est aujourd'hui l'élément identitaire caractérisant la partie haute de la ville. Depuis sa passerelle on peut admirer un splendide panorama qui va du sommet du Mont Capanne (1019 m) aux eaux bleues de la côte de l'île.  

Ne manquez pas de visiter les deux églises : l'église paroissiale romane de San Lorenzo, détruite par les Turcs en 1554 et aujourd'hui classée comme monument national, et San Cerbone, construite en l'honneur du saint qui, au VIe siècle, se retira ici pour échapper aux persécutions des Lombards.
Pour ceux qui veulent connaître l'histoire de Marciana à partir de ses origines, nous recommandons une visite au Musée archéologique civique, installé dans le Palazzo del Pretorio du XVIIe siècle.
Vous y trouverez des pièces préhistoriques et protohistoriques de l'Île d'Elbe ainsi que des pièces étrusques et romaines et une section consacrée aux épaves trouvées dans les fonds marins de Procchio. Le musée expose également des pièces de la culture villanovienne, provenant des sites archéologiques de Monte Giove et Madonna del Monte et de la forteresse étrusque de Monte Castello di Procchio.

À proximité

Le beau village médiéval de Poggio Terme entouré de forêts de chênes verts et de châtaigniers, vaut le détour. Ici vous trouverez la source d'eau faiblement minéralisée Fonte (source) di Napoleone, ainsi appelée parce que l'Empereur appréciait ses effets bénéfiques, indiqués pour le traitement de l'uricémie et des calculs. L'eau est conditionnée à l'usine d'embouteillage mais il est également possible de se réapprovisionner librement à une fontaine.

Un trait marquant le territoire de Marciana est le Monte Capanne, le plus haut sommet de l'île. De Marciana, vous pouvez gravir plus de 1000 mètres de montagne soit à pied, le long de sentiers balisés par le C.A.I (Club Alpin Italien), soit au moyen d'une confortable télécabine, active pendant la saison estivale. Pour les amateurs de minéralogie, il peut être intéressant de savoir que de magnifiques cristaux de tourmaline et de béryl sont extraits des veines du Monte Capanne.
Sur le versant nord de la colline se situe le Sanctuaire de la Madonna del Monte, lieu de culte depuis le XIVe siècle. La structure actuelle a été construite en 1595 et après plusieurs rénovations, a pris sa forme actuelle en 1799.

Comme dans le reste de l'île, on trouve à Marciana des descentes vers la mer splendide, qui permettent d'atteindre les plages de Paolina, Procchio et Spartaia, la plage mixte de sable et de rochers de Sant'Andrea, les rochers de Punta Nera et Chiessi et les plages de galets et de rochers de Pomonte et Patresi.
À Chiessi, les plus expérimentés peuvent aussi arpenter un sentier assez difficile mais de grande beauté, avec des vues époustouflantes sur Capraia et la Corse.

Événements

Chaque année, le 18 août, a lieu le Palio di Sant'Agabito. Selon la tradition, la fête a été instituée par Donna Paola, gouverneure de Marciana, qui voulait offrir à ses citoyens un moment de fête. La date a été choisie pour commémorer l'anniversaire du décès de son père.
Tout au long de la journée, des jeux et des spectacles folkloriques sont organisés sur la place, au sein de la forteresse et dans toute la vieille ville, également traversée par un cortège historique.

À la fin du mois d'octobre c'est la Semaine de la châtaigne, une manifestation consacrée à ce fruit qui est un symbole de la culture et de la gastronomie des zones de montagne de Marciana.

Plats et produits typiques

À Marciana, vous pourrez déguster les plats typiques de l'Île d'Elbe et de l'archipel toscan.
Certains de ces plats étaient les repas que les villageois de la côte emportaient avec eux lorsqu'ils partaient travailler à la campagne ou dans les mines.
La Sburrita, est une soupe à base de poissons pauvres et agrémentée d'herbes ou de légumes. À une époque où les connexions entre les différentes zones de l'île n'étaient pas aussi simples qu'aujourd'hui, le plat était préparé avec des matières premières disponibles localement.  C'est pourquoi, la recette originale connaît des variantes : on utilise la bogacciole (petit poisson gras) à Marciana et il baccalà (morue) à Rio Marina.