Photo ©Daniele Roccabianca
Massa Marittima
Village médiéval dans l’arrière-pays de Grosseto, sur les collines métallifères

Perché sur une colline élevée et isolée, à 380 mètres au-dessus du niveau de la mer, le centre historique de Massa Marittima s’élève entouré par une enceinte urbaine bien préservée.

C’est une ville qui a reçu le drapeau orange du Touring Club et qui est riche de témoignages artistiques du Moyen-Age même si ses origines sont probablement étrusques.
Les petites routes qui traversent la colline mènent à un lieu magique où l’harmonie des lignes étonne, surprend et se laisse contempler. 

L’histoire de Massa Marittima est profondément liée aux mines d’argent, de cuivre, de pyrite des collines métallifères, exploitées depuis le premier âge des métaux et ensuite surtout à l’époque étrusque et médiévale. Le transfert du siège épiscopal de l’évêque - qui se trouvait auparavant à Populonia - a été décisif pour son développement ; autour de ce siège, le château de Monteregio a permis à la ville de se développer au fur et à mesure.
La période d’apogée économique, politique, démographique et culturelle de la ville se déroule entre le XIIIe et le XIVe. Grâce à la richesse des bassins miniers, elle est devenue une commune libre en 1225.

Choses à voir à Massa Marittima

Un bâtiment surplombe, en diagonale, l’extraordinaire Piazza Garibaldi : c’est la cathédrale de San Cerbone. Le risque au niveau urbain est tout simplement génial et l’effet proposé par l’église viole les perspectives architecturales habituelles. C’est précisément pour cette raison qu’elle constitue un exemple unique au monde.

La place du centre historique est entourée d’autres bâtiments importants tels que le Palazzo del Podestà (Palais du Podestat), le Palazzo Comunale (Palais Municipal), la Loggia del Mercato (Loggia du Marché) et, un peu plus loin, la Zecca (l’hôtel des monnaies).

Toujours en centre historique, la fontaine publique, connue sous le nom de Fonte dell’Abbondanza, est un autre trésor incontournable.
En 1999, lors de la restauration de la fontaine, sous une couche de plâtre est apparue une fresque représentant l’Arbre de la fertilité, un grand arbre auquel sont suspendus vingt-cinq phallus et où deux femmes se battent pour les ramasser.
Selon l’interprétation principale, la fresque - datée entre 1265 et 1335 - avait une fonction apotropaïque, c’est-à-dire de protection du mauvais sort pour obtenir de bonnes récoltes abondantes.  

Dans la partie élevée de la ville, construite pendant la période de domination siennoise, s’élève la puissante forteresse avec la Torre del Candeliere (Tour du chandelier), le point panoramique par excellence sur la ville.

Outre le patrimoine du centre historique, vous pouvez visiter des musées tels que celui d’Art Sacré, le Musée Archéologique, le  Musée des mines et l’ancien Musée de la menuiserie.

À proximité

Dans le territoire de la Maremme du nord, celui des collines métallifères, vous pouvez profiter de nombreux itinéraires de randonnées, de parcours à pied, en vélo ou à cheval, entourés d’une nature intacte.
À quelques kilomètres de Massa Marittima, vous pourrez visiter Monterotondo Marittimo et découvrir les colline del vapore du Parc de Biancane

Événements

Une bonne période pour visiter Massa Marittima est l’été, lorsque la ville s’anime pour un événement important désormais traditionnel : Lirica in piazza (l’Opéra sur la place). En général, les pièces se déroulent dans le contexte de la cathédrale et de son clocher.

Toutefois, le quatrième dimanche de mai et le 14 août, l’histoire revit grâce au Balestro del Girifalco, un tournoi de tir à l’arbalète entre les tireurs de Massa Marittima divisés en trois groupes (Cittanuova, Cittavecchia et Borgo).

Produits typiques

Massa Marittima est connue pour ses paysages mais aussi pour ses spécialités culinaires et vinicoles. Parmi les produits typiques par excellence, on trouve le vin comme le Monteregio DOC et l’huile d’olive extra vierge, qui est devenue un symbole du territoire.