Pietrasanta
Entre les Alpes Apuanes et la mer s’élève la ville du marbre, un point nodal de la sculpture internationale où des artistes, tels que Mitoraj et Botero, ont exposé leur œuvres.

La charmante ville de Pietrasanta, d’origine médiévale, peut être considérée comme la capitale historique de la Versilia et la capitale du traitement artistique du marbre.
Centre d’attraction pour les artistes provenant du monde entier, la ville est devenue au cours des dernières décennies un véritable musée en plein air où l’on peut admirer, parmi les nombreuses galeries et places de la ville, une série de chef-d’œuvres sans limite et constamment renouvelé d’art contemporain et de sculptures haut de gamme.
La ville s’est mérité le surnom de « Petite Athènes » grâce à la concentration d’artistes qui ont décidé au fil des ans de s’y installer. Parmi les plus célèbres de ces dernières décennies, il convient de rappeler au moins Igor Mitoraj et Fernando Botero. Parmi les nombreuses sculptures permanentes que l’on peut admirer en se promenant dans la ville on rappelle le Guerriero de Botero et il Centauro et l’Annunciazione de Mitoraj.

Traitement du marbre

La vocation artistique, sagement cultivée, reste profondément ancrée et est intrinsèquement liée au traitement du marbre, qui revendique une tradition séculaire. Les sommets imposants et proches des Alpes Apuanes, les décorations raffinées des nombreuses églises qui embellissent les rues et les places du centre, ainsi que la présence évocatrice des anciens ateliers, tels que l’ancien Studio Cervietti dans la rue Via Sant’Agostino, représentent cette tradition.

Choses à voir à Pietrasanta

Tout en faisant une promenade dans l’élégant centre historique et en vous laissant agréablement distraire par les galeries d’art, les boutiques, les bars à vin et les restaurants raffinés, profitez de quelques moments pour visiter au moins quelques églises de Pietrasanta. Parmi celles-ci, la remarquable Duomo di San Martino (cathédrale), au bord de la belle Piazza Duomo, conserve à l’intérieur des précieuses œuvres d’art ainsi que le clocher, qui cache un étonnant escalier en colimaçon. 

Sur la même place, nous trouvons le Théâtre municipal et l’église de Sant’Agostino, qui abrite aujourd’hui le Musée des Esquisses où l’on peut admirer à l’intérieur une collection de 700 modèles en plâtre de sculptures d’artistes italiens et étrangers.

L’église de San Francesco n’est pas loin de la Piazza Duomo. Elle dispose d’un couvent annexé, d’un bâtiment sacré construit au XVIe siècle par les Pères Franciscains. Le couvent conserve encore le cloître et le clocher en briques.

À proximité

La ville possède un hameau balnéaire, Marina di Pietrasanta qui, à quelques kilomètres du centre historique, permet de contempler la côte de la Versilia, à deux pas de la ville de Forte dei Marmi.

À ne pas manquer, Valdicastello, un petit village de la commune de Pietrasanta où se trouve la maison natale du poète Giosuè Carducci. Aujourd’hui, c’est une maison-musée dédiée à la mémoire du poète, où sont exposés des meubles, des souvenirs et des panneaux illustratifs relatifs à sa vie. Pietrasanta est également traversée par l’étape 26 de la Via Francigena, qui arrive de Massa à Camaiore.

Événements

Une bonne période pour visiter Pietrasanta est l’été, lorsque dans la ville il y a beaucoup d’expositions et de manifestations artistiques, ainsi que de spectacles dans le Parc de la Villa Versiliana à Marina di Pietrasanta.

En novembre, le saint patron est fêté avec la foire de San Martino où, dans le cadre magnifique du centre historique, se tient un marché d’exposition avec des exposants et des producteurs du secteur agroalimentaire provenant de toute l’Italie.

Produits typiques

Les pâtes artisanales typiques de la Versilia sont les Tordelli et sont servies avec une sauce à la viande. Cette spécialité est incontournable lors des fêtes en famille et des fêtes traditionnelles dans toute la Versilia.