Photo ©Davide Papalini
Podenzana
Une ville à la frontière dans une terre frontalière, entre des vallées étroites et ayant des saveurs uniques

L'ancienne ville de Potentiana (aujourd'hui Podenzana), limite extrême d'une terre frontalière par excellence comme la région de Lunigiane, est une commune éparpillée sur deux (comme nous le dirons dans un moment) bandes de terre aux mains des seigneurs Malaspina depuis 1306. Plus tard, un marquisat indépendant y a été instauré. Le village principal est dominé par le splendide château Malaspina, aujourd'hui privé, que l'on peut admirer dans toute sa majesté depuis la basse vallée. Sur le mont Gaggio, vous pouvez visiter le sanctuaire de la Madonna della Neve, qui date du XVIIe siècle.

Construit peu après l'an mille, le château a longtemps été disputé par la famille Malaspina et les évêques de Luni. Acquis en 1954 par Giuseppe Morandi, le manoir présente une façade magistrale et austère ayant l'entrée principale surmontée d'un imposant blason. L'intérieur comprend de grandes pièces, une chapelle décorée et une belle salle d'armes.

Le territoire particulier de Podenzana est curieusement divisé en deux centres, l'un appelé Podenzana, et l'autre Montedivalli. Ce dernier est le seul hameau de la commune. En fait, la zone de Montedivalli est une exclave - c'est-à-dire un morceau de terre isolé – du territoire communal qui est partiellement limitrophe avec la Ligurie (les deux bandes de territoire de Podenzana sont séparées par la présence d'une partie du territoire des communes de Bolano et de Tresana). Malgré cette division en deux seuls hameaux, le territoire de Podenzana est en fait constitué d'une myriade de petits centres qui s'étendent jusqu'au Val di Vara. La vallée et la forteresse de Brunella dominent du haut le territoire. La zone de Montedivalli, parmi ses villages, cache un véritable petit trésor, l'ancienne Pieve di Sant'Andrea, église paroissiale perchée au sommet d'un groupe de maisons sur une colline isolée entre trois petites vallées magnifiques. L'église est un petit bijou de l'art roman.

Comme dans toute la région de Lunigiane, Podenzana est une destination parfaite pour les passionnés de la nature, offrant de nombreuses possibilités de s'immerger dans les bois de châtaigniers le long de sentiers dédiés à la randonnée et au cyclotourisme. D'un point de vue gastronomique, Podenzana est célèbre pour être la capitale du panigaccio, du pain cuit dans des plats en terre cuite chauffés à feu vif dans la cheminée, généralement préparé avec une pâte très liquide de farine de blé, d'eau et de sel.