Photo ©Francesco Ciabatti
Casentino
Une vallée boisée entourée par les Apennins, abritant des lieux de foi

Terre de bois et de monuments de la foi, de silences profonds et de révolutions de l'âme, le Casentino parle le langage de la méditation et du recueillement. Ici, les couleurs l'emportent et l'atmosphère spirituelle de la forêt domine. Le Casentino est la partie la plus élevée de la vallée de l'Arno, entourée d'un côté par les monts de la Verna, Camaldoli et de l'Alpe di Catenaia, et de l'autre par la chaîne du Pratomagno. Traversé par le plus grand fleuve de Toscane, le Casentino est riche en forêts de châtaigniers, de hêtres, de chênes et de sapins, des arbres qui constituent le patrimoine naturel du Parc National des Forêts du Casentino et caractérisent en même temps deux lieux d'intense spiritualité : Camaldoli, avec son Ermitage et son Monastère, et le Sanctuaire de La Verna, où Saint François a reçu les stigmates.

L'histoire de cette vallée est liée à celle des comtes Guidi de Poppi, qui ont construit des châteaux non seulement dans leur village natal, mais aussi à Romena, Porciano, Montemignaio et Castel San Niccolò. Imaginons que nous commençons notre brève revue à partir de Poppi et de son imposant château, nous découvririons, parmi les attractions de ce gracieux centre, l'Oratorio della Madonna del Morbo et l'abbaye de San Fedele. À Pratovecchio, lieu de naissance de Paolo Uccello, il convient de visiter l'église de la Propositura, ainsi que, à Romena, la splendide église paroissiale Pieve di San Pietro et le château. Les portiques de la rue centrale et l'élégante église paroissiale Pieve di Santa Maria Assunta, où sont conservées des œuvres d'une extraordinaire beauté, sont caractéristiques de Stia. Sur la colline qui domine, on peut voir l'imposante tour du château de Porciano. À noter également les églises paroissiales des saints Ippolito et Cassiano, l'église de San Lorenzo, décorée de terres cuites de Della Robbia, l'Oratorio delle Sacre Stimmate (oratoire des saints stigmates) et le village d'Ortignano Raggiolo, où l'on peut admirer une belle église paroissiale romane et le Museo della castagna (musée de la châtaigne). Castel San Niccolò et Montemignaio, enfin, sont deux exemples particuliers de villages perchés construits autour de châteaux, qui peuvent encore être visités aujourd'hui et sont parfaitement conservés.

Le Casentino est une terre de traditions antiques qui sont encore vivantes aujourd'hui grâce au savoir-faire des artisans, au célèbre « panno casentinese », un tissu en laine aux couleurs incomparables, comme l'orange classique et le vert bouteille, et aux travaux en fer forgé et en pierre. La gastronomie offre des plats simples mais savoureux, des recettes de bergers qui rappellent la transhumance, comme la scottiglia ou l'acquacotta ; des plats paysans comme les tortelli de pommes de terre et puis le fromage, le jambon, le miel et les incontournables châtaignes.