Photo ©Mugello Toscana
Mugello
Des possibilités de vacances infinies parmi des paysages intacts, des saveurs et une culture typiques

Terre d'artistes, conçue avec soin et cultivée avec amour, le Mugello est une terre désirée, et il ne pourrait en être autrement. Entouré de chênes et de châtaigniers et défendu par les Apennins, il possède la douceur typique du paysage toscan ; il en a l'atmosphère et les couleurs.


Le Mugello est une terre de nuances et d'atmosphères assourdies par le brouillard, qui n'aime pas les tons forts, la dureté, les contrastes. La beauté est dans le code génétique de ces lieux, de ces gens, pour ainsi dire. Des Toscans célèbres sont nés ici : Giotto, Beato Angelico, et même Andrea del Castagno sont originaires des environs.

C'est de ces terres qu'est issue la famille Médicis, et il existe de nombreux signes laissés par ces puissants Seigneurs. Ils ont fait appel à d'importants architectes, tels que Michelozzo, pour concevoir et modifier les châteaux afin de les transformer en résidences accueillantes comme par exemple la villa de Cafaggiolo et le château de Trebbio, avec sa tour et son jardin à l'italienne.

Vous pourrez découvrir les routes antiques des Apennins, sinueuses et accidentées. Offrez-vous le luxe d'un paysage imposant et majestueux, en faisant des arrêts appropriés, sans précipitation, peut-être en vous arrêtant pour chercher le Marron Buono (châtaigne de la région) ou les cèpes au goût inimitable. Vous pouvez également emprunter une ancienne route ferroviaire pour découvrir des atmosphères oubliées, avec des champs de blé et d'oliviers qui vous accompagnent un moment avant de céder la place à un panorama presque alpin, le Haut Mugello avec ses forêts de châtaigniers et de hêtres.

De beaux paysages, des gens accueillants, une cuisine authentique, du bon vin, sans oublier une grande tradition artisanale, avec par exemple les fers de coupe de Scarperia et San Piero, ou les tailleurs de pierre du Haut Mugello.

Le voyageur pourra s'éloigner du stress de la ville en profitant de l'hospitalité offerte dans les fraîches maisons rurales restaurées avec un goût admirable, dans les petits villages autrefois abandonnés et qui ont repris vie, dans les villas et les palais où ont vécu les nobles familles florentines. Le voyageur pourra marcher, faire du vélo ou monter à cheval le long des vestiges d'un réseau routier qui ignorait la roue, ou pratiquer le golf, le canoë, le tir à l'arc et la pêche sportive pour profiter pleinement de son temps libre.

Le Mugello est facilement accessible en empruntant l'autoroute A1 et en sortant à Barberino di Mugello. L'ancienne et fascinante voie ferrée de la Faentina permet d'accéder au territoire du Mugello tant du côté de la Romagne, en partant de Faenza et en rejoignant Marradi, que du côté de la Toscane en partant de Florence.