Photo ©Shutterstock / Michael Bednarek
Val d’Orcia
Voyager parmi des panoramas spectaculaires et uniques de forteresses, de villages et de vignobles

Au sud de Sienne se trouve un paysage essentiel, si caractéristique et si consolidé dans l'imaginaire collectif de la Toscane qu'il a été déclaré Patrimoine mondial de l'UNESCO. Celui-ci est fait de collines et de ravines, mais surtout de cyprès caractéristiques qui couronnent les collines de manière isolée ou suivent le tracé des routes en des rangées bien ordonnées.

La rivière qui a donné son nom à la vallée n'est guère plus qu'un petit torrent : pendant la majeure partie de l'année, elle s'assèche ou presque à cause de la chaleur estivale, mais avec les pluies d'automne, elle revient avec force et fougue. Sur les collines, des villages et des monuments au charme extraordinaire veillent sur les bois de chênes, les oliveraies et les vignobles où sont produits le Brunello et les autres grands vins de cette partie de la Toscane. À l'ouest, le paysage est fermé par le Mont Amiata, le plus haut volcan éteint d'Italie.

En suivant les vagues des collines, vous pouvez commencer un voyage qui part de la hauteur de la forteresse de Radicofani, d'où vous pouvez regarder toute la vallée ; vous pouvez ensuite atteindre la romantique Pienza, ville idéale, décor du film « Roméo et Juliette » de Zeffirelli ; reconnaître la couronne de cyprès de San Quirico, passer par Castiglione et ensuite continuer vers Montalcino, en dégustant un bon Brunello. Ensuite, pour régaler tous vos sens, une visite à San Giovanni d'Asso et à son Musée de la truffe s'impose.

Après toutes ces pérégrinations, si vous souhaitez faire une pause évocatrice, vous pourrez vous arrêter à Bagno Vignoni, célèbre pour ses grands thermes, et à Bagni San Filippo, où l'eau remonte du cœur du volcan, revient avec force à la lumière et forme des concrétions d'une beauté rare, offrant bien-être et santé de puis des milliers d'années.